Acheter une voiture en Belgique et la ramener en France

Avant d’acheter une voiture, les recherches s’effectuent sur différents sites internet ou magazines d’annonces.

Quelques années en arrière, l’achat d’un véhicule d’occasion s’effectuait auprès d’un garagiste proche de son domicile. Les bonnes affaires se trouvaient à une centaine de kilomètres, mais il était rare de rechercher plus loin.

Aujourd’hui avec l’avènement d’Internet, les frontières se sont écroulées dans la vente de voitures d’occasion. Les bonnes affaires se trouvent dans de nombreux pays frontaliers et les papiers s’effectuent plus facilement qu’avant.

Ainsi il n’est pas rare de trouver d’excellentes voitures d’occasion à des prix très attractifs en Allemagne, aux Pays-Bas voire en Belgique.

En effet, vous pouvez trouver des voitures moins chères en Belgique pour le même niveau d’équipements.

Quels sont les avantages de l’achat d’une voiture en Belgique

Le premier est le prix. En Belgique, de nombreuses voitures se vendent moins cher qu’en France alors qu’elles sont identiques.

Selon différentes comparaisons, la différence avoisine les 20 % principalement sur le marché des véhicules neufs. Bien évidemment, ce n’est pas le cas pour tous les modèles d’occasion, mais nombreux sont ceux qui subissent également cette réduction. En effectuant des recherches, vous pouvez trouver de très belles voitures plus abordables qu’en France.

De plus, acheter sa voiture en Belgique permet de ramener le véhicule plus facilement en France. C’est un pays frontalier. Donc, importer la voiture jusqu’à votre domicile est plus facile que depuis un autre pays européen.

L’avantage est encore plus important pour les habitants proches de la frontière.

Enfin, il n’existe pas de barrière de la langue comme lors de l’achat d’une voiture en Allemagne ou l’acquisition d’un véhicule aux Pays-Bas que l’on souhaiterait importer en France. Ainsi il est beaucoup plus simple d’effectuer la transaction, d’obtenir et de questionner le vendeur et enfin d’effectuer l’immatriculation avec des papiers de même langue que la nôtre.

Quelles sont toutes les étapes pour acheter une voiture en Belgique et la ramener en France ?

De multiples étapes permettent, lorsqu’elles sont bien effectuées, d’importer une voiture de Belgique pour économiser par rapport à un achat en France.

La phase de recherche

C’est une étape trop souvent négligée qui doit prendre en compte les différents frais inhérents au choix de rapatriement du véhicule acheté en Belgique. Une voiture est dite d’occasion lorsqu’elle dépasse les 6 mois ou avec plus de 6000 km au compteur.

En effet, il est plus intéressant de ramener sa voiture d’occasion par la route si vous effectuez toutes les démarches tout seul. Si vous utilisez les sévices d’un prestataire de qualité, celui-ci ramènera plusieurs véhicules par plateau ce qui vous permettra de profiter des coûts de transfert très avantageux sans vous déplacer.

Une fois la recherche effectuée avec les mêmes critères de comparaison (options, niveau d’équipements, motorisation…), un voyage peut être nécessaire pour vérifier l’état du véhicule. Ce périple augmente la facture, mais reste nécessaire. Il peut intervenir juste avant l’achat. Attention, ne payez rien avant d’avoir testé le véhicule acheté en Belgique. De plus, si le vendeur belge peut vous fournir l’historique des réparations, c’est un plus pour la vente.

Enfin, l’achat peut s’effectuer auprès d’un professionnel ou d’un particulier.

L’achat et les papiers à obtenir

L’achat s’effectue en euros. Plusieurs moyens de paiement sont possibles, mais privilégiez ceux qui vous permettent de faire évoluer le prix en cas de négociations. Si vous souhaitez effectuer un règlement en espèce, faites attention à bien déclarer vos fonds à la douane lors du passage de la frontière.

Que ce soit auprès d’un vendeur particulier ou professionnel, vous allez recevoir des papiers après le paiement du véhicule.

Le premier est une facture émanant du professionnel ou un certificat de cession pour un particulier du même nom que la carte grise.

Ensuite, vous devez obtenir un contrôle technique de moins de 6 mois pour les voitures de plus de 4 ans.

Certains professionnels fournissent un certificat de conformité. Il est essentiel pour l’immatriculation en France et s’obtient également auprès des concessionnaires français pour moins de 200 €.

Le transfert du véhicule

Pour rapatrier le véhicule, les deux options possibles diffèrent au niveau des démarches à effectuer.

Si vous utilisez une remorque ou un plateau, une immatriculation provisoire belge ne sera pas nécessaire.

Si vous souhaitez effectuer le transit à travers le pays belge, des plaques prévues à cet effet sont obligatoires. Pour les obtenir, rien de plus simple. Il suffit d’en faire la demande à la Direction pour l’Immatriculation des Véhicules.

Attention, ces plaques permettent le transit de la voiture achetée en Belgique. Ce n’est pas une immatriculation pour rouler en France.

L’immatriculation en France

Une fois en France, la voiture achetée en Belgique doit être immatriculée, dans un premier temps avec des plaques provisoires puis avec les plaques définitives.

Toutefois avant d’effectuer l’immatriculation en France, vous allez devoir obtenir un quitus fiscal. C’est un justificatif gratuit qui permet d’indiquer que vous êtes en règle avec la TVA. Il existe un Cerfa à remplir avec des pièces justificatives.

Ensuite, vous pouvez effectuer l’immatriculation de la voiture achetée en Belgique. Tout se déroule sur le site de l’ANTS. Vous pouvez ainsi obtenir des plaques provisoires françaises pour rouler sur les routes de l’hexagone en attendant les plaques définitives.

Quels sont les inconvénients de l’importation d’une voiture depuis la Belgique

Comme en France, des soucis peuvent entraver l’achat d’une voiture en Belgique.

Certains professionnels ou particuliers tentent de trafiquer le compteur kilométrique pour vendre un véhicule avec moins de kilomètres. C’est puni également en Belgique. Toutefois, certains comptent sur la distance et les difficultés de contestation pour truander.

La distance peut être un frein. En effet, elle entraîne des frais supplémentaires et des contraintes pour le transport du véhicule acheté en Belgique.

Être accompagné dans toutes les démarches de l’achat d’une voiture en Belgique

De nombreuses sociétés se sont spécialisées dans l’importation de véhicules. Les mandataires offrent des prix très intéressants sur de nombreux véhicules. Toutefois, ils ne vous proposeront pas toujours la berline de luxe que vous voulez.

Ainsi il est préférable de se rapprocher d’une société spécialisée dans les nombreuses démarches à effectuer.

En effet, vous pouvez déléguer toutes les étapes, dès lors que vous avez trouvé votre prochaine voiture en Belgique.

Le contrôle, les papiers, le transfert ne seront plus un problème et une perte de temps pour vous.

Acheter une voiture en Belgique et la ramener en France, est-ce vraiment intéressant ?

Pour conclure, il est bon de remarquer que certains véhicules d’occasion proposent de très bons prix en Belgique. C’est notamment le cas sur des voitures comme Audi, Jeep et Volvo.

Pour en profiter, de nombreuses démarches sont à effectuer, parfois chronophages, mais bénéfiques pour votre portefeuille.

Si vous préférez, vous pouvez vous rapprocher d’un prestataire qui effectuera toutes les étapes à votre place et vous accompagnera lors de l’ensemble du processus. Il pourra même contrôler le véhicule suivant un cahier des charges établi pour vous permettre d’acheter le véhicule au juste prix. Attention aux mandataires qui vous escroquent.

Grâce à l’expérience d’un prestataire de services de qualité, vous pouvez avoir votre véhicule en France avec des plaques provisoires. Les contraintes du transport sont supportées par un spécialiste et vous obtenez un véhicule comme-si vous étiez allé en concession ou chez un garagiste.

La différence : le prix beaucoup moins cher pour lequel vous allez obtenir votre voiture de standing importée de Belgique.

Recherche personnalisée

Sélectionnez les caractéristiques de votre véhicule.




    Boîte de vitesse * :

    Carburant * :


    En soumettant ce formulaire de contact, j'accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de ma demande

    Yvan Badey - Dirigeant Car Import Agency

    Dans ce guide nous vous expliquons en détail les mécanismes de l’importation de véhicules d’occasion.

    Lorsqu’on souhaite importer un véhicule  il est important de savoir comment cela se passe et surtout comment ne pas « se faire avoir », les arnaques sont très fréquentes…!

    En lisant les articles de ce guide vous serez à même de comprendre le travail que l’on fournit.

    Si vous avez la moindre question, notre équipe est à votre écoute et se charge de vous conseillez.